Secret 1: accrocher, intéresser, marquer

3 acteurs centraux, 3 clés.

Le cœur de toute communication à vrai impact utilise certes des outils comme le web, les plaquettes,  annonces-presse ou applications smartphones. Mais ces outils sont inutiles si on ne connait pas ce qui génère des appels entrants, suscite le désir, crée de la valeur. Voici donc ce qui fait monter la valeur perçue d’une offre, d’un message ou d’une entreprise. Trois acteurs centraux sans lesquels rien n’est possible:

  1. Accrocher : créer le visuel-concept et l’accroche.
  2. Intéresser : travailler le cœur de message pour convaincre (et aider au référencement).
  3. Être mémorisé durablement : identité visuelle ou marque (nom, valeurs, stylisme et logotype).

Ces acteurs sont les 3 clefs centrales de l’accès aux marchés B2B internationaux, aux prospects américains, chinois, européens et autres. En effet, on ignore trop souvent que, quel que soit l’âge, le pays, le sexe ou la culture, des déclencheurs communs résident dans l’amygdale ou cerveau primitif. Ces stimuli existent depuis au moins 3,2 millions d’années et sont extraordinairement puissants aujourd’hui, y compris en B2B.
Ajoutons à cela le caractère capital d’avoir votre propre site web en page 1 de Google grâce à notre méthodologie de référencement web SEO.

Secret 2: votre cœur de message ou argumentaire B2B

Avec un bon cœur de message, le prospect comprend tout de suite son intérêt à vous contacter. Il faut donc lui expliquer en très peu de phrases ses trois intérêts en B2B: Temps, argent et risques (T – € – R).
En relation “business-to-consumer”, il faut plutôt mettre en avant les avantages cherchés par l’individu : rêves (idéaux, fantasmes) – sécurité – confort – Ego.
Le cœur de message est terriblement pragmatique. Il s’adresse au cerveau premier. Il va droit au but. Il est clair, concis et… séduisant. Il ne dit pas “nos” équipes ou “notre” savoir-faire. Il ne dit pas “moi-je”, “moi-je”.    Il donne des chiffres.    Il donne envie…